Ab-immobilier-gascogne.com » pinel » Comment calculer un taux d’intérêt sur emprunt ?

Comment calculer un taux d’intérêt sur emprunt ?

Dans tout système de prêt, le capital prêté génère toujours des intérêts. Ces derniers sont déterminés au prorata d’un taux défini par le prêteur ou convenu d’un commun accord avec l’emprunteur et en fonction du type de prêt effectué. En d'autres termes, c'est le type de prêt qui détermine le taux d’intérêt applicable. Dans cet article, il sera question des différents taux d’emprunt qui existent. Nous vous expliquons également de quelle façon ils sont calculés afin que vous en ayez une idée précise.

Comment détermine-t-on les taux d’intérêt débiteurs ?

En règle générale, le taux d’intérêt débiteur concorde avec le prix payé par le débiteur à son créancier, pour l’usage du capital qu’il s’engage à rembourser sur une durée qu’ils conviennent d’un commun accord. Il existe deux formes de taux débiteurs : le taux d’intérêt nominal et le taux d’intérêt réel.

  • Le taux d’intérêt nominal

C’est le taux annuel que fixe le créancier lors de la finalisation du contrat. Il lie l’emprunteur du capital à son prêteur et sert surtout à déterminer les intérêts qui seront remboursés par l’emprunteur à son prêteur.

  • Le taux d’intérêt réel

Le taux d’intérêt réel est égal au taux d’intérêt nominal duquel est déduite l’inflation. C’est un taux qui prend surtout en compte la progression de l’inflation. Autrement dit, l’emprunteur voit sa charge allégée si la valeur de l’inflation augmente, car avec le temps l’inflation réduit le prêt effectué et la valeur de la somme à rembourser.

Comment déterminer les autres formes de taux d’intérêt ?

Il existe trois autres formes de taux d’intérêt que sont :

  • les taux d’intérêt variables,
  • les taux d’intérêt fixes, et
  • les taux d'intérêt mixtes.

Le taux d’intérêt fixe

Le taux d’intérêt fixe est celui qui est établi lors de la contraction d’un prêt à caractère fixe. C’est un taux qui, à la différence d’autres, a la particularité de ne pas évoluer tout au long de la durée de l’emprunt. En réalité, c’est ce type de prêt qui est le plus prisé car les périodes de remboursement sont à la fois constantes et modulables selon les possibilités de débiteur (l’emprunteur).

Le taux d’intérêt variable

Par opposition au taux d’intérêt fixe, le taux d’intérêt variable évolue constamment tout le long de la durée de l’emprunt. En effet, les mensualités dues varient soit à la baisse ou soit à la hausse et subissent aussi une réactualisation par an.

L’emprunteur ne court pas de risque avec le taux variable si le taux d’intérêt est limité juste à quelques fluctuations. Les termes d’un prêt à taux variable, sont plus profitables à l’emprunteur que ceux des prêts à taux fixe.

Par ailleurs, en ce qui concerne le calcul, les taux variables sont indexés sur des taux à court terme comme c’est le cas de l’Euribor 3 mois.

Le taux mixte

Dans le cas des prêts à taux mixte ou semi-fixe, le prêt est fractionné en deux temps. Le premier est à taux fixe et le second, à taux variable, et très généralement capé à plus ou moins 1 % sur le fondement du taux fixe initial.

En définitive, le calcul d'un taux d'intérêt sur emprunt dépend du type de prêt et des conditions de prêt.